Blogue

Mesure des avancements

Mise en situation

Pour les gestionnaires comme pour les employés, la mesure des avancements est un élément à la fois motivant et nécessaire au bon fonctionnement du processus d’amélioration continue. 

Le modèle Deming Wheel

Le modèle Deming Wheel est un principe de gestion « Plan-Do-Check-Act » ou «Planifier-Faire-Vérifier-Agir » en français. Le modèle est utilisé par les entreprises à titre d’approche systématique d’amélioration continue. Le modèle Deming Wheel est circulaire. On y retrouve 4 composantes : 

 

deeming

Planifier (Plan) : Il faut définir le problème à résoudre, ramasser les données nécessaires et identifier la source du problème.  

 

Faire (Do) : Il faut développer et mettre en place une solution. Il est aussi nécessaire d’identifier un moyen pour mesurer l’efficacité de la solution. 

 

Vérifier (Check) : Il faut vérifier et confirmer que la solution a produit des résultats satisfaisants. Pour ce faire, une comparaison des données avant la mise en place de la solution et après doit être effectuée.  

 

Agir (Act) : Il faut documenter les résultats et informer les autres membres de l’équipe au sujet des changements de processus. Lorsque nécessaire, il est recommandé de proposer des recommandations pour améliorer la prochaine utilisation du cycle Deming Wheel dans l’entreprise. 

Exemple

À titre d’exemple, imaginons que l’entreprise ABC meubles, un distributeur fictif de meubles, décide d’utiliser le modèle Deming Wheel pour planifier et mesurer un projet d’amélioration continue.  

 

Ils commencent par la planification. Ils souhaitent régler des problèmes de prise d’inventaire. Trop souvent, la prise d’inventaire est inexacte à cause des erreurs commises au cours du processus. En moyenne, il y avait 25 erreurs pour les 3 dernières prises d’inventaire. Selon leurs analyses, la source du problème vient du fait que les employés ne sont pas formés adéquatement pour la prise d’inventaire. 

 

Ensuite, ils passent à l’étape « faire ». Après avoir consulté les membres de l’équipe et fait des recherches, ils jugent qu’une formation de 10 heures serait idéale pour permettre aux employer d’acquérir les notions dont ils ont besoin pour la prise d’inventaire. Pour savoir si cette solution fonctionne, ils calculeront le nombre d’erreurs commises au cours de la prochaine prise d’inventaire.  

 

Une fois les formations complétées par les employés et la plus récente prise d’inventaire terminée, ils passeront à l’étape de la vérification. Après analyse, les gestionnaires identifient 15 erreurs commises au cours de la prise d’inventaire. Il s’agit d’une baisse de 40% comparativement à la moyenne des 3 dernières prises d’inventaire ! 

 

Finalement, les gestionnaires concluent le procédé avec l’étape « agir ». Ils prennent le temps de documenter les résultats et les changements qu’ils ont apportés au processus de prise d’inventaire.  

Conclusion

En mesurant les avancements au cours du processus d’amélioration continue, les entreprises adoptent une approche structurée qui peut facilement être communiquée à toute l’équipe. La mesure des avancements permet aux employés comme aux gestionnaires de constater que les efforts qu’ils investissent dans le processus d’amélioration continue donnent des résultats. Il s’agit donc d’un moteur pour la motivation et la mobilisation de toutes les personnes impliquées dans le processus. 

 

Pour vous inscrire ou demandez plus d’information !

Votre nom*

Votre courriel*

Nom de l'entreprise*

Votre téléphone*

Vos objectifs