Blogue

Gestion des IGRF (codes de référence gouvernementaux)

Mise en contexte

Chaque compte est associé à un numéro. Chaque numéro est associé à un type de compte. C’est ce qu’on appelle un code de référence comptable ! Par exemple, les comptes pour les actifs utilisent « 1 000 », les passifs utilisent « 2 000 », etc. Par exemple, le compte «TVQ à payer» est associé au code « 2 310 ».  

 

Le gouvernement a établi une norme de référence différente des codes comptables mentionnés ci-dessus. Les IGRF (codes de référence gouvernementaux) fonctionnent semblablement aux codes de référence comptable, mais utilisent des nombres différents. Tâchez donc de garder cela en tête lorsque vous envoyez vos rapports financiers au gouvernement. 

Qu’est-ce que les IGRF ?

Les IGRF sont des codes de référence gouvernementaux. Il s’agit de codes de référence attitrés à chacun des comptes de votre entreprise. Les IGRF sont référencés dans les états financiers envoyés au gouvernement.  

Pourquoi utiliser les codes comptables plutôt que les IGRF ?

Les IGRF et les codes comptables sont très similaires et peuvent parfois porter à confusion. La principale différence entre ces deux systèmes de classification repose dans leur niveau de précisionLes IGRF classent les comptes de manière moins précise afin de permettre au gouvernement de procéder à des analyses généralesÀ l’inverse, les références comptables utilisées à l’interne permettent aux entreprises de tenir leur comptabilité de manière beaucoup plus précise.