Blogue

La gestion et la traçabilité des inventaires entrants et sortants

Mise en contexte

 

La gestion et la traçabilité des inventaires entrants et sortants sont des défis de taille. Les stratégies à mettre en place sont exigeantes et difficiles à implémenter. Parmi ces stratégies :  

Les deux stratégies

1. La stratégie de lot

La stratégie du lot sert à regrouper les stocks en sous-inventaires. Ces sous-inventaires peuvent être définis de manière à représenter des emplacements : des stations de travail, des véhicules roulants, etc. Les lots peuvent aussi être définis autrement.  

 

Par exemple, dans le domaine alimentaire, les lots sont définis en fonction des dates de production. Ces lots sont définis quotidiennement. À son tour, la gestion de l’inventaire se fait en fonction des dates de péremption. Les lots les plus âgés doivent sortir de l’inventaire en premier.  

 

Les codes à barres peuvent être utilisés pour faciliter la gestion des lots. Ces codes à barres peuvent aussi être utilisés afin d’inclure des identifications SCU. 

2. La stratégie du suivi unique

La stratégie du suivi unique fait usage des numéros de série. Chaque article a son propre numéro de série. C’est, entre autres, le cas des véhicules routiers ; ce qui permet aux gestionnaires à tous les niveaux de suivre le parcours de chaque véhicule. 

 

Les numéros de série ont pour objectif de suivre avec précision les produits en inventaire. Pour chaque produit, le numéro de série associé permet d’accéder rapidement à une série d’informations pertinentes : la provenance du produit, l’employé l’ayant commandé, la date de sa commande, etc.  

Or, la stratégie du suivi unique ne devrait jamais s’appliquer à l’ensemble des produits. Cette stratégie s’avère inutile pour les produits à édition limitée et pour ceux qui ne requièrent pas une connaissance des antécédents. 

 

Pour vous inscrire ou demandez plus d’information !

Votre nom*

Votre courriel*

Nom de l'entreprise*

Votre téléphone*

Vos objectifs