Blogue

La stratégie « Just in Time »

Qu'est-ce que la stratégie « Just in time » ?

La gestion « Just in time » ou JIT est une méthodologie visant à n’avoir en inventaire que les stocks nécessaires. En somme, les stocks sont uniquement commandés lorsque l’entreprise prévoit en avoir besoin dans un avenir imminent. 

« Just in Time » VS Zéro inventaire

Les stratégies JIT et zéro inventaire partagent plusieurs similitudes. Or, certains éléments départagent ces deux approches. Les entreprises qui adoptent la stratégie JIT achètent leurs stocks en fonction des commandes qu’elles anticipent. Quant à elles, les entreprises qui adoptent la stratégie zéro inventaire, achètent leurs stocks au moment où ils reçoivent une commande d’un client.  

L’approche « Just in Time » demande aux entreprises d’anticiper les commandes à venir dans le but de : 

  1. Réduire les coûts liés à l’inventaire. 
  2. Augmenter l’efficacité du processus de fabrication. 
  3. Réduire l’espace physique qu’occupent les stocks.  

Les avantages de la stratégie « Just in time »

Le JIT est un excellent moyen pour les entreprises d’augmenter l’efficacité de leurs processus en entrepôt. Puisque la stratégie demande aux entreprises d’acheter leurs stocks en fonction des commandes qu’ils anticipent, la chaine de production ne tombe pratiquement jamais en rupture de stock. Par le fait même, vous évitez de vous retrouver avec des surplus de stocks.  

De plus, cette stratégie permet d’optimiser l’espace d’entreposage ; ce qui aura pour effet d’éviter les dépenses d’entreposage inutiles.  

Cette méthode permet également aux entreprises de réduire l’espace requis en entrepôt et les couts liés à l’inventaire. L’entreposage de stocks représente une dépense importante : salaires des employés, honoraires pour la prise d’inventaire, frais de maintenance et d’inspection, etc. De plus, l’achat d’un volume important de stocks aura un impact sur le montant des immobilisations. 

Les inconvénients de la stratégie « Just in time »

Si votre entreprise parvient à mettre en place la stratégie JIT, vous profiterez de tous les bénéfices qu’elle procure. Or, sachez qu’il s’agit d’une stratégie difficile à mettre en place pour une équipe inexpérimentée. Nous recommandons d’avoir au moins 3 ans d’expérience dans la gestion de votre inventaire avant de mettre en place la stratégie « Just in Time ».  

Également, il est important de savoir que l’approche JIT peut ralentir la réponse de votre entreprise aux imprévus. Le modèle JIT se base sur les commandes anticipées. Puisque les imprévus ne peuvent pas être anticipés, le modèle peut s’avérer inefficace lorsqu’un problème d’inventaire survient. 

Les défis de la stratégie « Just in time »

La mise en place de la stratégie JIT requiert l’apport de gestionnaires d’expériences. Les entreprises qui implémentent cette stratégie font face à trois grands défis :  

 

1) La gestion du temps 

La stratégie JIT requiert une gestion du temps impeccable puisqu’il faut s’assurer d’acheter les stocks en prévision des futures commandes anticipées. Cela requiert un personnel organisé, des objectifs clairs et un leadership engagé.  

 

 2)  Des estimations justes 

La stratégie JIT veut que l’achat de stocks se fasse en fonction des commandes anticipées par l’entreprise. Pour éviter de tomber en rupture ou de se retrouver avec d’importants surplus de stocks, les entreprises doivent apprendre à estimer avec précision les commandes qu’ils anticipent. Les individus responsables de ce calcul se fient généralement sur l’historique des 5 dernières années afin d’anticiper la demande. Il est également recommandé d’avoir une discussion avec les clients afin d’obtenir une vue d’ensemble des commandes à anticiper. 

 

3) Des fournisseurs fiables 

Savoir les délais de livraison de vos fournisseurs est un point à ne pas éviter. Il est important de savoir les délais afin de bien gérer vos commandes pour être prêt lorsque viendra le temps de recevoir une commande d’un de vos clients. Pour ce faire, il est important de bien s’informer auprès de votre fournisseur avec un délai fixe à respecter. De plus, se fier à l’historique est important pour savoir si fournisseur est fiable dans ses délais ou est souvent en retard. 

Exemple

Depuis quelques mois, les dirigeants de l’entreprise ABC meubles, un distributeur fictif de meubles, songe à adopter la stratégie JIT.  

L’équipe décide donc d’analyser la demande à laquelle l’entreprise répond sur une base mensuelle. Ils établissent ensuite une moyenne mensuelle. Ensuite, ils procèdent à l’analyse des délais de livraison de chacun de ses fournisseurs. Ceci permettra à l’entreprise de commander les stocks nécessaires à temps et d’éviter les ruptures de stock. 

Une fois les analyses terminées, ils concluent qu’au cours du mois prochain, la demande pour leurs tables s’élèvera à 25 unités. Les fournisseurs auront besoin de 2 semaines afin d’approvisionner ABC meubles. Quant à lui, le directeur d’usine de l’entreprise prévoit 1 semaine pour fabriquer les 25 unités. Alors, ABC meubles devra passer sa commande auprès de ses fournisseurs 3 semaines à l’avance. 

 

Pour vous inscrire ou demandez plus d’information !

Votre nom*

Votre courriel*

Nom de l'entreprise*

Votre téléphone*

Vos objectifs