Blogue

Prévenir les erreurs avec le model « Poka Yoke »

Prévenir les erreurs avec le modèle Poka Yoke

En japonais, Poka Yoke signifie « prévention des erreurs ». Le modèle Poka Yoke est utilisé pour prévenir et résoudre les défauts de fabrication afin de réduire le temps consacré au contrôle de la qualité.

 

Le modèle Poka Yoke vise à clarifier les actions à exécuter afin de ne laisser aucune place aux malentendus. Les solutions qui découlent de ce modèle sont souvent simples, faciles à implémenter, peu couteuses et efficaces.

 

L’exemple le plus connu pour illustrer le principe de Poka Yoke est celui de la carte SIM pour les téléphones intelligents. Il n’y a qu’une seule façon d’insérer une carte SIM dans un téléphone. Voilà une idée qui simplifie les choses !

 

Il y a 3 types de Poka Yoke pour répondre aux problèmes de production : 

Aides visuellesLes aides visuelles sont claires. Elles montrent de manière visuelle les instructions de travail. Il peut s’agir de pictogrammes dans un manuel d’utilisation ou d’un panneau de signalisation indiquant une restriction ou un avertissement.
Contrôles visuelsLes contrôles visuels aident à guider le travail lorsqu’une tâche a pris un virage inhabituel. Par exemple, un panneau de signalisation s’allume en rouge lorsque le machiniste n’a pas configuré son équipement de la bonne manière et en vert lorsque les configurations sont conformes.
Éliminer la possibilité de commettre une erreurLe troisième type de Poka Yoke force l’utilisateur à faire ou à ne pas faire quelque chose. Par exemple, lorsqu’une route est fermée, une barrière et un panneau « détour » forcent les usagers de la route à prendre un chemin alternatif.

L’implémentation d’un modèle Poka Yoke est relativement simple. Les gestionnaires devront : 

  1. Identifier l’opération ou le processus à améliorer
  2. Identifier le problème et mesurer sa fréquence
  3. Trouver les causes du problème
  4. Améliorer le problème en mettant sur pied des solutions
  5. Mesurer le succès des améliorations

Exemple

À titre d’exemple, imaginons que l’entreprise ABC meubles, un distributeur fictif de meubles, cherche à éviter les erreurs d’inscription qui surviennent à toutes les semaines au cours du processus de réception des marchandises en entrepôt.

 

Maintenant qu’ils ont identifié le processus à améliorer et mesuré sa fréquence, ils se penchent sur les causes du problème. Après analyse, ils concluent que les causes du problème relèvent de la saisie manuelle des inscriptions.

 

Ils mettent donc sur pied une solution qui élimine quasi entièrement les saisies manuelles : apposer un code-barres sur les produits dès leur réception.

 

Après quelques semaines, ils concluent que leur solution fonctionne. Les erreurs d’inscription ont pratiquement disparu. De plus, les employés de l’entrepôt affirment que les code-barres aident aussi à accélérer le processus de livraison. 

 

Pour vous inscrire ou demandez plus d’information !

Votre nom*

Votre courriel*

Nom de l'entreprise*

Votre téléphone*

Vos objectifs