Blogue

Middleware

Un “middleware” est un système qui sert de pont entre deux autres systèmes.

Il permet la communication entre deux logiciels qui autrement n’auraient aucune façon d’interagir.

 

Le “middleware” se base souvent sur une ou plusieurs sources de données.

Par Exemple : Base de donnée, Grille de donnée Excel, Exportation CSV …

Les sources de données sont utilisable par un mode de communication (exemple un API) fournis par un logiciel pour fonctionner, ce qui prend la forme d’une liste d’opérations accessible de l’extérieur du logiciel.

Mode de communications :  API, Export & Import, Accès ODBC directement à la base de donnée, Accès à la lecture directement aux fichiers de donnée CSV …

Chacun des logiciels ont leurs méthodes de faire. Certains sont selon un standard, d’autres sont spécifique. C’est pourquoi, il faut s’assuré que les informations sont bien communiqué dans le bon format du logiciel de provenance vers le logiciel de destination.

Par exemple, Magento2, une plateforme de e-commerce très utilisée, permet une série d’opérations dans son API, comme créer un nouveau produit ou obtenir les détails d’une commande.

Un “middleware” pourrait donc lire l’information d’un produit existant dans le système de gestion (un ERP par exemple) et créer ce même produit dans Magento2 grâce à son API.

Dans ce cas, le “middleware” joue le rôle d’un synchroniseur de données entre les deux systèmes.

Pourquoi a-t-on besoin d'un logiciel "middleware"?

Un “middleware” est utile lorsque l’on est dans un environnement qui contient une multitude de systèmes différents et que l’on souhaite augmenter l’efficacité des opérations.

Il est aussi utile si on veut éviter la répétition d’information ou de tâche à travers ces systèmes.

Un “middleware” permet de combiner les forces de plusieurs logiciels, et sert grandement à l’automatisation futur des processus.

Prévention d'erreurs

Bien qu’un “middleware” comprends beaucoup d’avantage, ça ne veut pas dire qu’il est sans risques.

Lorsqu’une erreur s’introduit dans un système relié par un “middleware”, cette erreur a de bonnes chances de se propager au “middleware”, et même au système qui se trouve de l’autre côté.

Il est donc important que le logiciel “middleware” soit robuste et prévoyant par rapport aux erreurs possibles provenant des systèmes qu’il relie.

Il est possible de mettre en place des notifications par exemple un courriel en cas d’erreur.

Mais, une vérification manuel périodique est toujours de mise.